Ma juste place - AnnaClick


Photographie ©Yann Saint Pé




Il y a quelques semaines, je me suis pliée au jeu de l’interview sur le podcast de Valérie de Minvielle. Coach et psychologue clinicienne, Valérie aide les femmes à trouver leur juste place dans leur quotidien de femme, de mère, d’épouse. Son podcast est une mine de conseils et de bienveillance à écouter sans modération !


Avec Valérie, nous nous connaissons maintenant depuis bientôt 5 ans, elle m’accompagne dans mes réflexions, mes doutes parfois, mes interrogations. Elle est mon miroir, mon coach pour parvenir à cet équilibre fragile que l’on recherche tous. Elle m’a aidée à trouver ma juste place, et je lui en suis reconnaissante. Pour cette raison, j’ai accepté de témoigner sur le podcast de « Ma juste place ». Si mon parcours peut aider une ou deux auditrices en proie aux mêmes interrogations que moi, et bien tant mieux !


Pendant l'interview, Valérie m’a posé une série de questions. Voici un résumé de notre échange que je trouve intéressant de partager avec vous. Si vous aimez l’exhaustivité, allez faire un tour sur le podcast de Valérie.


En quoi ton métier est spécifique ?

Le métier de photographe tourne autour de la personne, et pour moi, il passe par une empathie, une compréhension de l’autre, essentielle pour le mettre en lumière. Même lors de mes shootings en entreprise, j’ai besoin de prendre du temps avec chaque collaborateur avant d’appuyer sur le déclencheur. Grâce à ces photos, j’espère pouvoir leur redonner de la confiance en eux-même, les inviter à changer de regard (souvent critique) sur leur image.


" La photographie existe pour aider les gens à voir"

Bérénice ABBOTT


Décris ton talent

« Merveille de merveilles » : j’ai la conviction que chaque personne a en elle quelque chose de beau qu’elle ignore ou qu’elle ne veut pas voir. Mon talent serait de lui révéler ce diamant caché.


Quel est le plus difficile à gérer dans l’équilibre vie pro / vie perso ?

Mettre le cadre. On veut à la fois être mère à 100%, femme à 100% épouse à 100%, ça fait 300 % et ça ne fonctionne pas. La solution, que nous avons trouvée ensemble, a été de me fixer un agenda et de m’ y tenir, à quelques minutes près... Par exemple, lorsque les enfants rentrent de l’école, j’aime prendre ce temps pour débriefer de leur journée avant de me remettre à travailler. C’est un moment à part que je ne veux pas manquer !


La personne que tu aimerais prendre en photo ?

Il y en a beaucoup, mais j’avoue que si je pense à des personnes connues, la pression monte avec la peur de ne pas être à la hauteur. En réalité, je ne cherche pas à photographier une personne en particulier, chaque nouvelle séance photo est un mélange d’excitation et de joie qui me nourrit.


Comment t’es tu mise en chemin pour trouver ta juste place ?

Photographe, c’est au moins mon troisième ou quatrième métier. La photographie était plutôt une passion ou un hobby. Pour mes 35 ans, mes amis m’ont offert des cours de photos avec un objectif : que je prenne enfin confiance en moi. Un beau cadeau !


Les conseils que tu donnes à celui ou celle qui cherche sa juste place ?


  • Se mettre en mouvement, avancer, aller vers ce qui t’apporte de la joie. Mon mantra, "l'action rabote les ambiguïtés", foncez !

  • Écouter les autres, ceux qui t’entourent et qui te veulent du bien. Parfois, on s’enferme dans notre vision des choses sans écouter les « prophètes de bonheur * » : « Je te verrais bien dans ce métier/dans cette voie ».



Au cours de notre cheminement, tu as réajusté ton offre, ta façon de travailler.

Tu t’es recentrée sur l’activité qui te procurait le plus de joie, les portraits.

Qu’est-ce que ce changement t’a apporté ?


Davantage d’énergie, un renouvellement, une envie d’avancer sereinement.



C’est étonnant. Tous nos échanges ont eu lieu à distance, je n’ai pas eu la chance encore de photographier Valérie, et pourtant nous nous connaissons bien. Le virtuel ne remplace par la présence, mais aujourd’hui, on peut créer du lien malgré la distance. Et c’est plutôt rassurant. Pourtant rien ne remplace une séance photo pour donner un peu de magie à la rencontre !


Pour écouter le podcast, cliquez ici 🎧


With love ♡

Anna


*expression de Jean Monbourquette